Malliana-Affreville-El-khemis mon Amour.

BOUGARA: commémoration du 51ème Anniversaire .

De son vrai nom, le colonel Bougara Ahmed Ben Larbi Bougara, et surnommé Si M’Hamed. Né le 2 Décembre 1928 à El Kheimis (Khemis Miliana), il est issu d’une famille modeste; il était aussi doté dune double culture acquise dans sa ville natale, ensuite à Alger où il suit une formation technique puis à la Zeitouna de Tunis (en 1946).

Bougara avait suivi le cheminement traditionnel de l’époque: des Scouts musulmans algériens au PPA-MTLD, puis l’OS, il rejoint les rangs de l’ALN.

Jusqu’à sa nomination comme commandant en 1956, année du déroulement du Congrès de la Soummam auquel il participe au sein de la délégation de la Wilaya IV. Il y côtoie les plus grands noms de l’époque, de Abane Ramdhane à Larbi Ben M’hidi, Amirouche et Krim Belkacem.

Si M’hamed a montré une maîtrise exceptionnelle dans la direction de la Wilaya IV dans une situation extrêmement difficile: encadrer politiquement sa région, faire face aux grandes opérations militaires de l’armée coloniale, maintenir la cohésion de ses troupes, coordonner le travail avec les autres wilayas et avec l’extérieur, répondre efficacement mais sans excès aux opérations des services spéciaux français tout en maintenant une pression militaire constante sur l’armée coloniale. Il a réussi à mener tout cela de front jusqu’à sa mort le 5 mai 1959 à Ouled Bouachra, près de Médéa.

 


MARIAGE AU PROFIT DES ORPHELINS.

CLOTURE DES FESTIVITES.

Bougara ,une plume subtile.

El-Khatib :lever le secret sur la mort du Colonel Bougara.

La famille Bougara :Où est enterré le Chahid Bougara?

Recherche

Vous recherchez ? :